Qu’est-ce-que la fibre optique ?

La fibre optique : Tout d’abord, c’est un fil de verre ou de plastique plus fin qu’un cheveu, qui conduit la lumière. Le signal lumineux injecté dans la fibre peut transporter de grandes quantités de données. On parle ainsi de vitesse de la lumière, sur plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de kilomètres.

Quels sont les avantages de la fibre optique ?

La fibre permet de bénéficier d’accès à Internet haut débit et d’offres multi-services, Autre atout : une vitesse de téléchargement accrue. Aussi un gain de rapidité pour les programmes multimédias et les serveurs d’application.

Pourquoi un test d’éligibilité à la fibre ?

Dans les zones dense, la fibre est déjà présente et le raccordement d’un nouveau local est rapide et aisé. Tandis que sur certains bâtiments ou dans des zones moins denses il peut être nécessaire de réaliser des travaux de génie civile. C’est pourquoi le test permet de savoir dans quelle zone vous vous trouvez. Ainsi nous définissons le meilleur tarif pour un raccordement dédié.

Câble, fibre optique, Internet haut débit quelles différences ?

La fibre optique est la technologie employée à l’intérieur du câble tiré dans les rues. En revanche le câble qui relie la box au branchement de l’immeuble est un câble coaxial (ligne de transmission de hautes fréquences).

A l’origine déployé pour diffuser des chaînes de télévision, le câble a la possibilité d’accueillir la fibre optique en son sein. Ce que ne peut pas faire le réseau en cuivre classique installé par France Télécom pour introduire le téléphone dans les foyers. Ce réseau en cuivre a néanmoins pu accueillir la technologie ADSL. Il a permis la diffusion du haut débit en France.

L’ADSL est restée pendant longtemps le standard dominant en France pour le haut débit. Le câble « simple » y est encore majoritaire par rapport à la fibre.

FFTLA, FTTH, quelle différence ?

Dans le premier cas (FTTH), la fibre optique est amenée jusqu’à votre local via l’installation d’une prise fibre optique. Dans le second cas (FTTLA), la fibre est amenée jusqu’à un point de répartition (immeuble/rue). Ensuite la fibre optique est raccordée à votre logement en passant par le câble (cable TV).

Différence entre Garantie de Temps de Rétablissement (GTR) et Garantie de Temps d’Intervention. La garantie de temps de rétablissement (GTR) est le délai contractuel dans lequel un service interrompu du fait du prestataire doit être rétabli. Si le délai de remise en service dépasse la GTR, le client peut réclamer une compensation financière.

Donc, la garantie de temps d’intervention (GTI) est le délai contractuel dans lequel un service interrompu du fait du prestataire doit avoir occasionné un début d’intervention de la société prestataire, en vue du rétablissement du service. Enfin, à la différence de la GTR, le délai de remise en service n’est pas mesuré.

Posséder ses adresses IP ? Cela veut dire quoi ?

Lorsque nous fournissons un accès à un client, nous lui « prêtons » des adresses IP. On dit qu’elles sont « PA » : Provider Attached. Une fois le contrat résilié, nous récupérons les adresses IP et nous pouvons les attribuer à un autre client. Il est possible de fournir des adresses IP PA par petit (1 adresse) ou grand bloc (254 adresses).

Certains clients ont besoin d’être indépendant de leur fournisseur d’accès Internet. Ou alors ont besoin d’avoir plusieurs FAI pour accéder aux mêmes serveurs, via les mêmes adresses IP. C’est notamment le cas des hébergeurs. Ces clients « achètent » habituellement leurs adresses IP auprès du gestionnaire européen (le RIPE). Ainsi on parle d’adresses « PI » : Provider Independant. On ne peut pas parler d’adresses PI en dessous de 1 voire plusieurs grands blocs IP (254 adresses minimum).

Qu’est-ce qu’un débit symétrique? Un débit montant (upload)? Un débit descendant (download)?

Quand un internaute consulte une page web ou effectue un téléchargement de fichier, la vitesse de chargement dépend du débit descendant (encore appelé download pour la réception des données ). À l’inverse, quand l’internaute envoie des données (expédition d’un fichier en pièce jointe, envoi d’images de visioconférence…), la vitesse de l’opération dépend du débit montant appelé upload.

En règle générale, le débit montant est 10 à 20 fois inférieur au débit descendant. Avec la fibre dédiée, une entreprise peut bénéficier d’un débit symétrique (où le débit montant équivaut au débit descendant), et ainsi gérer des envois massifs de données.

Qu’est-ce que la visibilité applicative ?

Comment est consommée la bande passante de votre entreprise ? Quelles sont les applications les plus consommatrices ? Pour le savoir, vous devez disposer d’outils vous apportant une bonne visibilité applicative. C’est-à-dire un tableau de bord vous indiquant, heure par heure et jour après jour, par quoi est utilisé votre accès Internet en fibre dédiée (y compris la capacité de comprendre si ce sont des usages orientés business ou loisir).

Cette visualisation permet d’adapter vos paramétrages et vos habitudes de travail. Ainsi pour fournir un débit optimisé à vos collaborateurs, au meilleur coût. Dans le cadre de l’offre SFR Full Connect, un outil de visibilité applicative est fourni et consultable en toutes circonstances (extranet).

Qu’est-ce qu’un noeud de raccordement (NRO) ? Un Dslam ?

On distingue les Noeuds de Raccordement Optiques (NRO) et les Noeuds de Raccordement d’Abonnés (NRA pour un raccordement cuivre). Ces installations, placées en locaux sécurisés, sont gérées par les opérateurs télécoms.

Elles contiennent plusieurs Dslam (Digital Subscriber Line Access Multiplexer ou Multiplexeur d’accès DSL). C’est-à-dire des équipements permettant de raccorder plusieurs dizaines ou centaines d’habitants d’un quartier au coeur de réseau (ou backbone) de l’opérateur. Les Dslam peuvent gérer, suivant le cas, des raccordements FttH, en fibre mutualisée, ou en cuivre (type Adsl).

d00bd3b79ce24f223119750b80102fafHH